Vous êtes ici

#Startup - Le grand méchant rachat ? 

robots-rachat.jpg
IF Session
Management et gouvernance
mercredi 30 mai

NUMA // 39, rue du Caire Paris 75002

La perspective de rachat séduit un nombre croissant de dirigeants de start-up en France et les acheteurs se montrent de plus en plus intéressés par ces pépites. Avec quelles implications pour les entreprises, l’économie et l’écosystème entrepreneurial ?

Fermer

L'Institut Friedland, établissement de la CCI Paris Ile-de-France, collecte ces données afin de répondre à votre demande et au-delà vous tenir informé de son activité. Conformément à la loi du 6 janvier 1978, vous disposez  d’un droit d’accès aux données vous concernant auprès du correspondant à la protection des données à caractère personnel cpdp@cci-paris-idf.fr. Vous disposez  également d'un droit de modification, de rectification et de suppression de ces données  auprès de contact@institut-friedland.org ou en cas de difficulté, auprès de cpdp@cci-paris-idf.fr

 
Le rachat des start-up a généralement mauvaise presse. Impliquant un acheteur étranger dans un cas sur deux, il est vu comme une perte sèche pour l’économie française et souvent diabolisé.

Une étude de l’Institut Friedland à paraître montre cependant que cette perspective gagne du terrain chez les startupers qui sont de plus en plus nombreux à l’envisager depuis une dizaine d’année.

Cette tendance peut-être perçue comme  un signal économique positif :

  • Au niveau macro-économique, elle témoigne de la santé de l’écosystème entrepreneurial, capable de faire naître ces entreprises ;
  • A un niveau micro-économique, elle  signifie également que les start-up françaises constituent des investissements attractifs.

Qu'il soit vu comme une menace ou une opportunité, le rachat est un enjeu crucial pour le développement économique. 

L’Institut Friedland organise une rencontre sur ce thème, le 30 mai. Entrepreneurs, économistes et représentants de l’écosystème entrepreneurial seront invités à confronter leur vision du rachat.

Programme en cours d'élaboration

8h00 : Accueil café

8h30 – 8h50 :

Introduction - Didier Kling, Président de la Chambre de commerce et d'industrie Paris Île-de-France

Intervention de Dominique Restino, Président de la Chambre de commerce et d’industrie départementale de Paris et Président de l'IME France

8h50 – 10h05 : Table ronde #1 - Rachat de start-up : un bien ou un mal ?

  •  Pierre Martini, Directeur général d'ISAI Gestion SAS, en charge de l'activité capital développement/LBO, ISAÏ
  •  Bertin Nahum, Fondateur de Quantum Surgical
  •  Olivier Passet, Directeur des synthèses économiques chez Groupe Xerfi
  •  Grégoire Postel-Vinay, Responsable de la stratégie, Direction générale des entreprises, Ministère de l'économie et des finances

Modérateur : Thierry Philipponnat, Directeur de l’Institut Friedland

Débat avec la salle

Pause 

10h15 – 11h30 : Table ronde #2 - Start-up : manage-t-on différemment quand on veut vendre ?

  • Julien Coulon, Fondateur et ancien dirigeant de Cedexis
  • Hugues Hansen, Directeur général de Start'inPost
  • Miruna Radu, Titulaire de la Chaire Entrepreneuriat Familial et Société d'Audencia et Directrice du Rn'B Lab
  • Renaud Redien-Collot, Analyste senior, Institut Friedland

Modérateur : Thierry Philipponnat, Directeur de l’Institut Friedland

Débat avec la salle

Keynote speech - Jean-Noël Barrot, Député des Yvelines et Vice-président de la Commission des Finances